stage au pérou par meilu valise volante par nasei

Stage à Andahuaylas (Pérou), par Meilu

Superbe stage que celui de Meilu, qui s’est retrouvée un peu par hasard au Pérou ! En plus d’y avoir découvert un pays formidable, elle y aura fait d’incroyables rencontres. Elle n’a d’ailleurs jamais véritablement oublié le pays…car elle y retourne bientôt !


1- Tout d’abord, peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Méloée, j’ai 24 ans et je suis actuellement en troisième année de formation d’éducatrice spécialisée à l’école de Tours.

2 – Quelle était ta destination ?
Je suis partie au Pérou, et plus précisément à Andahuaylas, dans la région Apurimac.

stage au pérou par meilu valise volante par nasei


3 – Pourquoi cette destination en particulier ?

Je suis partie avec Aline et Christelle, deux filles de ma promotion et nous avions trouvé nos stages grâce à Christelle. Je n’avais pas particulièrement choisi cette destination au départ de ma recherche de stage mais je me suis dit « pourquoi pas ? ».

4 – Combien de temps tu as passé sur place ?
Je suis restée sur place un petit peu plus de 3 mois, entre septembre et fin décembre 2015. Nous avions un stage de 12 semaines à effectuer.

5 – Quel était ton stage ?
J’ai effectué mon stage dans le domaine du handicap. En effet, j’allais dans un « Centro Educativo Basico Especial », une école pour enfants en situation de handicap. Les enfants ont entre 6 et 18 ans (plus ou moins). La majorité des enfants étaient atteints de Trisomie 21, autisme ou déficience légère associée à des troubles de l’attention.

Le fait de travailler avec des handicapés doit être très fort émotionnellement, comment tu as vécu la relation avec eux au quotidien ?
Au départ, ça a été violent psychologiquement ! Le premier jour je me suis vraiment demandé où j’étais tombée ! Les conditions d’accueil pour des enfants en situation de handicap sont vraiment différentes au Pérou, peu de moyens sont attribués par le gouvernement à cette population. J’ai du m’adapter et apprendre à travailler autrement ! Mais les enfants étaient très attachants et de forts liens se sont tissés entre eux et moi. Tous les matins, on avait droit à de gros câlins, ils étaient toujours contents de nous voir ! Vu le peu de moyens, il fallait faire en sorte de travailler avec chaque enfant en fonction de ses propres capacités et de ses besoins. Et au fur et à mesure on s’adapte: culture, façon d’accompagner un enfant, croyances…

stage au pérou par meilu valise volante par nasei

6 – Comment l’as tu obtenu ?
J’ai obtenu ce stage en passant par l’association Munay Wasi. Cette association franco-péruvienne est implantée à Andahuaylas. C’est une association qui vient en aide à la population locale par le biais de partenariats et d’actions diverses. Beaucoup de volontaires réalisent de beaux projets (constructions d’écoles, rénovations de cuisines, constructions de douches solaires…). Au sein de l’association il y a aussi une école maternelle, une bibliothèque, une petite boutique, des jardins, et des logements réservés à l’accueil d’urgence de paysans de passage à Andahuaylas. Les volontaires participent au bon fonctionnement de l’association.
Les volontaires peuvent aussi intervenir dans des écoles rurales, à la crèche, dans des maisons de retraite, à l’orphelinat, dans des hôpitaux, dans le centre maternel…

7 – Comment t’es-tu logé sur place ?
Sur le terrain de l’association, il y avait plusieurs bâtiments dont une maison pour les volontaires. Dans la maison on y trouvait des chambres dortoirs (entre 2 et 8 lits), une cuisine, une salle de bain. Il y a aussi le bureau du coordinateur, une salle de réception et deux salles de soins dont l’une est utilisée par un dentiste bénévole péruvien. Il y a aussi deux douches solaires à l’extérieur de la maison !
Sur le terrain il y a aussi un bâtiment dédié à la population qui abrite la bibliothèque, destinée aux enfants du quartier, une salle avec un atelier couture, une salle de classe de l’école maternelle. Deux autres bâtiments abritent aussi d’autres salles de classe pour l’école maternelle qui accueille environ 70 enfants.
Le terrain étant assez grand, il y a aussi des animaux (poules, cochons, lapins…), une grande serre, et enfin un potager 🙂

stage au pérou par meilu valise volante par nasei

8 – Quels ont été les points positifs de cette expérience ?
Le point positif le plus important pour moi a été les rencontres :

 – Celle de Lorena et de ses deux filles Maria-Angela et Monic : Lorena est la gardienne de l’association. C’est une femme avec un grand cœur, elle n’a pas une vie facile mais elle ne se plaint jamais. Ses deux filles sont deux petits rayons de soleil. J’ai passé énormément de temps avec elles !
– Celle des enfants de l’orphelinat où j’ai passé beaucoup de temps : ces enfants sont très chaleureux et accueillants. J’ai vécu des moments très forts avec eux !
– Beaucoup d’autres rencontres me laissent de beaux souvenirs : les habitants d’Andahuaylas, les enfants de l’école, la famille qui nous a accueillies à Lima…

Aussi, Andahuaylas étant une ville hors des circuits touristiques, il était très agréable de ne pas être considérée comme une simple touriste. J’ai pu vivre une expérience très forte en étant proche de la population locale.

9 – Les points négatifs ?
La tourista c’est une bonne réponse? Haha… Blague à part, j’ai attendu la toute fin de mon séjour pour tomber malade, pourtant, nous avons mangé dans des endroits pas toujours très clean !
Je n’ai pas de points négatifs à partager, peut être suis-je un peu aveuglée par l’amour que je porte pour ce pays ? Le seul qui me vient à l’esprit est la distance à parcourir entre les villes ou les sites. Vous perdez facilement une journée pour vous rendre d’un point à un autre. C’est une chose à prendre en compte lorsque l’on planifie son itinéraire.

 

10 – Qu’as tu retenu du Pérou ?
Beaucoup, beaucoup de choses ! Les péruviens (sans vouloir faire une généralité) sont très chaleureux et accueillants, ils aiment échanger et partager leur culture. La gastronomie péruvienne vaut le coup (ceviche -voir photo-, lomo saltado, salpicon de pollo), j’en ai l’eau à la bouche en y repensant !
Ce pays est magique de par sa géographie, on y trouve forcément son compte : il y a la mer, la montagne, des glaciers, des déserts de sable, la forêt amazonienne, des lacs dont le fameux lac Titicaca. Il y a des sites mondialement connus comme le Machu Picchu ! MAGNIFIQUE vous dis-je !
.
stage au pérou par meilu valise volante par nasei


Ton message aux lecteurs :

  • Mes Conseils : faire ses déplacements en bus de nuit. Les bus « cama », bus couchettes, sont confortables et ça vous fait l’économie d’une nuit en auberge et un gain de temps ! Aussi, manger sur les marchés et non dans des restaurants vous fera découvrir la gastronomie et la culture péruvienne.
  • Mes Bons plans : Si vous avez envie d’aller en Amazonie et plus précisément vers le Parque Nacional del Manu, partez avec le guide Abel, de l’agence Palotoa Amazon Travel, localisée à Cusco. Je ne dis pas ça pour leur faire de la pub, mais ce guide est génial ! Il a grandi dans la jungle, il connaît toutes les plantes, tous les animaux !  Nous avons passé 4 jours avec lui et c’était un super séjour !
  • Les Lieux incontournables : sans citer le Machu et Titicaca, je vais vous donner deux lieux incontournables selon moi. L’oasis de Huacachina et les salinières de Maras. Dans l’oasis, avec un décor somptueux, vous pourrez faire du sandboard et admirer un coucher de soleil depuis les dunes. Aux salinières, situées dans la Vallée Sacrée (près de Cusco), le paysage est à couper le souffle ! C’était inimaginable !

Vous aussi Meilu vous a fait rêver ? Suivez la sur sa page Facebook, et pour plus de détails sur son Stage au Pérou rendez-vous sur son blog : Meilu au Pérou.


Vous en demandez encore ? Suivez Valise volante sur Facebook, Twitter et Instagram pour toujours plus de news et de voyages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *